Creative Common By SA

Apprendre Facebook Enregistrer au format PDF

dimanche 29 janvier 2012 par matthius

Indéniablement Facebook comme Google servent à tracer l’internaute. Seulement nous ne pouvons ignorer ces réseaux. En effet ces réseaux sont incontournables pour les plus jeunes. Il s’agit d’apprendre aux élèves à s’en servir afin de savoir où ils vont.

On sait que Facebook et Google mélangent vie privée et vie publique. Il s’agit donc d’enseigner aux élèves que tout écrit devient public à partir du moment où l’on commence à le diffuser. Une enseignante de lycée professionnel a d’elle-même créé un réseau Facebook avec ses élèves. Certains élèves ne se sont pas rendus compte qu’elle pouvait regarder les photos publiées. 30 élèves ont alors quitté ce réseau pour en retrouver un autre.

Un autre professeur de lycée a utilisé les réseaux sociaux pour s’apercevoir d’une créativité jamais vue avec ses élèves, autour du site web qu’il a créé au nom de www.i-voix.net. « Les élèves n’ont jamais autant lus et écrits » qu’en ce siècle, nous a-t-il dit. Il est vrai qu’il dirige des Terminales L, une série très créative et très cotée malheureusement sur la sellette.

Ce professeur de Terminale L a même proposé à ses élèves de créer un Lorenzaccio sur Facebook. Malgré la censure du lycée les élèves ont tout de même recréé tous les comptes et le livre, avec pour certains leurs Smartphones, pour d’autres l’ordinateur à la maison. Vous pouvez ainsi lire ce livre sur Facebook.

Il faut aussi former les enseignants aux alternatives. Comme ses élèves la professeur de terminale créait ses présentations sur un site web, en n’ayant pas le contrôle sur la présentation donc. Il est important pour les professeurs de s’intéresser aux Groupes d’Utilisateurs LINUX, qui auraient permis à cette professeur de connaître SOZI, la même chose mais sur sur sa machine.

Nous savons que les téléphones portables émettent des micro-ondes nocives, mais tant que la population n’est pas suffisamment informée il faut enseigner aux élèves la publication et le web, afin que de futurs auteurs naissent, afin que le journalisme libre perdure.

Il exsite pourtant des alternatives à Facebook comme Diaspora. Des alternatives à Google existent à Brest.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 27713

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSSPolitique RSSEducation

Creative Commons License