Licence Creative Common by SA

Compréhension du code français Enregistrer au format PDF

Article AGORA VOX
jeudi 18 septembre 2014 par matthius

Les français sont arrogants parce que cette arrogance fait partie du code français nécessaire à une carrière. En effet, en France, plus on est arrogant, plus on est français. Pour beaucoup, Celui qui est arrogant est celui qui réussit.

La logique française est celle-ci : Je travaille pour gagner ma vie. C’est une logique louable. Seulement elle ne tient pas la route dans un pays qui a les moyens de se développer. Pourtant nombres d’actifs de ma génération ont entendu cette phrase. Cette phrase était imposée par la reconstruction nécessaire de la France après la guerre. Mes parents n’ont cependant pas voulu me transmettre ce que voulait dire cette phrase, parce qu’ils ont bénéficié comme beaucoup du travail des résistants. Ils me donnaient alors l’accès au Plan Épargne Logement, aux assurances mutualisées, sans oser me dire comment cette sécurité sociale et scientifique avait été mise en place. Seuls ceux qui avaient résistés pouvaient expliquer comment a été mis en place ce système bénéfique, parce que contrôlé par une population optimiste croyant alors en l’avenir.

Ainsi les bâtiments très consommateurs en énergie n’avaient pas été créés au hasard. On avait élaboré 1000 façons de faire du nucléaire. C’est la plus destructrice qui a été mis en place. On a créé beaucoup de déchets avec l’uranium, combustible permettant le départ d’une réaction de fission, parce les déchets de ces centrales permettaient de se protéger de la guerre, pour que rapidement la finance instigue la guerre. Les James Bond sont ainsi le reflet de la pensée guerrière de nos dirigeants actuels. Les films de Science Fiction alarmistes sont le reflet du rejet de la science par les femmes, ainsi que de la pensée écologiste anti-croissance, alors que les industries décroissent depuis la privatisation de la monnaie en 1973. Les pseudos écologistes confirmés servent alors la finance, comme le ferait un Yves Cochet. La rareté fait monter les prix et sert la spéculation.

Mon père a été très surpris quand je lui ai dit qu’on n’apprenait pas de la même manière qu’il avait appris. Il avait payé lui-même ses études. Selon la croyance en l’état entièrement française, il croyait que les actifs, les personnes les plus critiques parce que travailleurs, validaient le même diplôme que les étudiants mineurs. Dans les faits, les cours imposés au professeur sont le reflet de l’économie monétaire. La censure sur les cours des enfants sert à ce que les enfants n’y comprennent rien à l’économie physique. Cette économie physique ils la comprennent pour beaucoup intuitivement pendant l’enfance. En effet l’enfant s’intéresse à la société quand il voit discuter ses parents, à l’histoire quand on lui explique la vieillesse. C’est d’ailleurs très tôt que l’enfant utilise la réflexion scientifique. Il est curieux. Il teste. Il émet des hypothèses. Vous serez étonné de voir la façon dans lesquelles ils élabore certaines hypothèses. Pour comprendre leur logique il faut comprendre ce qui les frappe chez les autres. C’est le mimétisme qui détruit cette réflexion scientifique. Comme il faut respecter les codes esthétiques des films pour parler, on doit ne pas faire au lieu de faire. Les sondages servent à créer les modes de la population. L’élite elle se protégera de cette mode avec l’art abstrait, ne voulant rien dire, mais permettant à l’élite de se reconnaître facilement entre elle. Ils tomberont alors dans la mode chique des grandes marques de luxe, qui pour eux n’a rien à voir avec celle de la population.

Maintenant il est possible que les élèves deviennent des fanatiques ou des geeks de leur discipline qu’ils aiment ou qui rapporte une valeur monétaire. C’est là le risque. C’est ce qui cause l’implosion d’un système. En effet, on peut comprendre que le système de santé, dès qu’il faillit crée des épidémies. Seulement une épidémie est surtout due à un manque d’hygiène. Les médecins ont une lourde responsabilité sur ses épidémies. Ils ne font plus de prévention pour la population, seulement pour leurs enfants. On n’en a jamais autant su sur la santé liée pour 97 % à l’environnement, d’après la philosophie d’Hypocrate. Les médecins nous disent que les problèmes de santé sont génétiques ou éducatifs, parce que dans leurs écoles on leur dit qu’ils sont génétiquement parfaits, tout comme on dit à un énarque qu’il pourra dominer le monde avec ce qu’il apprendra. Cet enseignement est fait d’une manière plus sondagière, plus publicitaire en quelque sorte. La sélection pour aller dans ces écoles se fait dans la culture, l’exécution, selon la mode actuelle, aucunement dans le respect du bien commun, selon ce que voulait le Conseil National de la Résistance, ces 5 % de la population que l’on a suivis.

L’arrogance n’est aucunement utilisée par un entrepreneur qui réussit. Un entrepreneur, s’il veut réussir, doit cacher sa prise de marché. Seulement il s’avère que beaucoup de directeurs d’entreprises sont en fait des rentiers. On place son argent dans des immeubles pour assurer ses arrières. Il ne s’agit en aucune manière d’investir comme le prétendent les prospectus immobiliers. Il s’agit de conforter sa situation en créant de nouveaux pauvres, eux-mêmes raillés par ces directeurs. Le pas vers la spéculation est alors aisé. Les directeurs disent investir dans des actions d’entreprises. Dans les faits ce ne sont que les familles modestes qui font cela. Elles y perdent d’ailleurs de l’argent parce qu’elles savent qu’investir c’est sur le long terme, logique abandonnée à la création du CAC 40, moment où les actions semblaient bénéfiques pour la population.

L’argent des personnes va alors chez les directeurs et bien vers les actuels 0,1 % de la population officiellement riche, déclassée des listes de riches entrepreneurs. Vous comprenez il faut protéger les marchés, comme le dirait François Hollande, fidèle au fonctionnement de l’économie monétaire, sa réussite macabre. Dominer le monde c’est s’adapter au système, pour un directeur exécutant ou pour un énarque suiveur. Comprendra qui voudra. Comme les familles modestes font confiance à l’économie monétaire parce qu’elles disent qu’il faut gagner monétairement sa vie, elles s’érigent alors elles-mêmes en ressources humaines. Elles regardent la télévision parce qu’il faut suivre les modes, pour comprendre les enfants éloignés d’elles. On ne discute plus politique parce qu’il faut une réflexion scientifique pour faire cela, comme l’expliquait Platon. On discute santé, nourriture, mode, parce que gagner sa vie consiste à subsister richement ou réellement. Les enfants qui connaissent la réflexion scientifique, par intuition ou grâce à certains instituteurs, risquent fort de la pervertir dans ces conditions.

La réflexion scientifique c’est le caractère noble de l’élite, que quiconque peut maintenant posséder, s’il s’intéresse à son éveil, permettant de devenir chercheur. Nous combattons alors le libéralisme grâce à cet esprit de chercheur, parce que le bonheur c’est s’épanouir avec sa recherche de vérité, pas se divertir et se pervertir. Tout le monde peut travailler à produire suffisamment, pour qu’ensuite, avec les BRICS, ces pays qui se développent, nous soyons tous en coopération. Résumer l’économie physique c’est dire que plus on est nombreux plus chacun peut avoir plus puis mieux, grâce aux industries, afin de devenir chacun responsable de l’avenir de l’humanité. Si chacun sait que Comprendre l’économie consiste à lier dans son esprit pour que nous lions de plus en plus vite entre nous, grâce à l’économie de travail, alors nous comprenons qu’il faut tous proposer le Glass-Steagall autour de nous. Roosevelt était dans le milieu financier et aimait l’humain. C’est maintenant à la population de faire ce que proposait Roosevelt, pour que ses enfants soient aussi fin que lui. Ne le méritent-ils pas ?

Comme dans les temps préhistoriques et grecs, nous sommes capables de créer un nouveau monde, parce que l’humain prend conscience de son environnement, au moment où il gère les véritables problèmes. Il est temps que les esprits ingénieux agissent. Nous sommes des individus sociaux et créatifs. Nous sommes mieux que ce que propose le libéralisme, si nous voulons transmettre un avenir aux générations futures. Agissons selon notre histoire pour l’histoire, pas pour une rente ou une maison, mais pour le progrès, pour notre futur.

Source

Ce genre de sketch n’est pas du divertissement, mais bien une recherche du bonheur :


Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 26594

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSSPolitique RSSEducation

Creative Commons License