License Creative Common by SA

Faire comprendre à un geek l’économie Enregistrer au format PDF

Article AGORA VOX
vendredi 27 juin 2014 par matthius

Actuellement, la France a choisi de passer au tout numérique. C’est à dire que l’état décide délibérément d’accentuer la venue d’ordinateurs chinois, alors que nos entreprises fabriquent des processeurs pour l’espace.

Seulement les espaces numériques disposeront d’imprimantes 3D. Nous sommes donc en train de vendre le restant de nos machines-outils pour les remplacer par des imprimantes 3D bas de gamme. En effet ces imprimantes peuvent mettre plusieurs mois pour fabriquer certains objets.

Si les imprimantes 3D arrivent dans les salles de jeux, cela veut donc dire que ceux qui jouent aux jeux vidéos vont imprimer des objets 3D. Nos enfants vont enfin découvrir les industries. Il faut savoir que les industries et les grands travaux nous ont permis d’augmenter notre qualité de vie.

Une imprimante 3D

Alors le geek de la salle de jeux m’expliquait qu’ils imprimeraient une ville en modèle réduit de leur jeu, je m’interpellaient et lui demandait : Vous débarrasserez-vous de ce modèle réduit ? Non, paraît-il... Le geek de la salle de jeu m’expliquait alors qu’il respectait l’âge légal pour jouer. Cela ne lui empêchait pas par contre de vouloir imprimer des T-Rex.

Le geek ne semblait pas comprendre qu’il soit restreint. Il m’expliquait que 40 € la recharge de plastique de 1 kilogramme était un coût modique. Il ne semble pas avoir comparé avec d’autres matières plus nobles et moins chères.

Ayant travaillé scientifiquement, je lui dis alors : Pourriez vous ne pas utiliser du bois pour construire ? C’est moins coûteux. Il m’a répondu qu’il était en dialogue avec une association de travaux manuels du quartier, association qui par ailleurs n’a pas de vision économique de son apprentissage. En effet cette association achète du matériel très cher et fait payer cher la formation aux travaux manuels.

Avec ce genre d’animateur geek, faire comprendre l’économie est un jeu d’enfant. Je lui dit que Google était en train d’appauvrir les États-Unis parce que les ordinateurs viennent de Chine. J’explique les détails et lui demande pourquoi Google est en train d’appauvrir les États-Unis. Il ne savait pas. Je lui dis : " Parce que les ordinateurs viennent de Chine, ce que j’avais expliqué. " Expliquer l’économie à un animateur geek est un jeu d’enfant. Il s’agit de savoir s’il a bien écouté.

On a aussi parlé des instruments de musique. Il serait possible de produire avec l’imprimante 3D des instruments de musique moins lourds. En effet les instruments de musique peuvent être parfois inadaptés aux enfants. Je lui dit alors qu’apprendre un instrument de musique développe beaucoup l’esprit. Là le geek est conquis par sa fierté : " Mais avec l’ordinateur on s’intéresse aux détails." Je lui dit : Quelle en est l’utilité ? " Aucune réponse. Moi je constate que sur les foro beaucoup d’internautes ont beaucoup de mal à avoir une vision analytique d’un problème. Cela nuit à l’autonomie des internautes. Moi avec le piano et la clarinette, maintenant j’ai l’esprit à idées vif.

Le moyen de lutter contre l’abrutissement des espaces numériques est donc de prendre soin de soi pour réimplanter au moins une vision industrielle aux enfants. la réflexion scientifique viendra ensuite. Ceci dit l’association "La main à la pâte" qui s’en occupe. Par ailleurs son directeur ne s’intéresse pas à l’économie. Comme cela il est abordable par les sociaux-libéraux. En effet il est économiquement impossible d’être social et libéral. Social est économiquement antinomique à libéral.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 27730

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSSCréativité RSSCitoyenneté

Creative Commons License