Creative Common By SA

Les retards en USB 3 et ARM Enregistrer au format PDF

samedi 28 novembre 2009 par matthius

Les évolutions en high-tech tardent à venir. INTEL le plus connu et le plus vieux des constructeurs de processeurs annonce l’USB 3 pour 2011 alors qu’il arrive en 2009 chez d’autres constructeurs. Les SMARTBOOKS ou NETBOOKS ARM sortiront en 2010 alors que des prototypes prêts à la production en série étaient présentés en début d’année 2009.

Or on voit un an après les spécifications de l’USB 3 en 2008 qu’il n’est pas présent dans WINDOWS 7. Il faut savoir que l’USB 2 est plus rapide sur LINUX que sur WINDOWS. Cela veut donc dire qu’il y a des problèmes sévères d’intégration vers WINDOWS du bus Superspeed USB 3. INTEL annonce alors l’intégration de l’USB 3 d’ici 2011. AMD crée son propre bus SuperSpeed. L’USB 3 est distribué au risque qu’INTEL fournisse ensuite un BUS non compatible.

On présentait en début d’année les premiers SMARTBOOKS. Un processeur ARM est un processeur RISC intégrant en son sein l’ensemble des puces des périphériques. Ainsi un ordinateur ARM coute moins cher à fabriquer tout en consommant peu d’électricité. Déjà les SmartPhones utilisent cette technologie. Certains SMARTBOOKS à moins de 200 $ ont une autonomie de 8 heures voire 12 heures. Des SMARTBOOKS avec 4 heures d’autonomie couteront moins de 80 $.

Généralement une présentation d’un nouvel outil à moindre cout pouvant être produit rapidement en série ne tarde pas. Or WINDOWS 7 n’est pas compatible avec les processeurs ARM. ASUS et NVIDIA ont su s’investir dans dans ces portables acceptant LINUX. Le NVIDIA TEGRA accepte la HD 720p. Seulement certaines entreprises ARM ne trouvent pas preneurs pour leurs prototypes.

Sachant que MICROSOFT vend cher un WINDOWS qui a simplement copié ce qui se faisait déjà on peut se demander si la seule utilité de WINDOWS n’est pas seulement le jeu qui coute cher. Les écrans tactiles existaient sur les premiers ordinateurs THOMSON. On aurait donc pu intégrer le tactile dès la sortie des écranc LCD.

On sait que LINUX permet d’émuler les logiciels WINDOWS non MICROSOFT facilement grâce à WINE DOORS. Les logiciels MICROSOFT possèdent des clones gratuits et libres. Il faudra posséder une licence WINDOWS 32 bits allant de WINDOWS 95 à WINDOWS 7. LINUX s’installe facilement grâce à son GUL local en vérifiant cependant la compatibilité de ses périphériques. Des jeux gratuits et libres existent sur LINUX. Sommes-nous obligés de consommer du WINDOWS pour les derniers jeux sortis ? La question est posée.

N’hésitez pas à contacter votre Groupe D’Utilisateurs LINUX local pour installer votre LINUX ! Des vidéos et documentations comme les framabooks existent !


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 27730

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSSCréativité RSSConsommation

Creative Commons License