Notes sur les prétendus fous

Licence Creative Common by SA

lundi 30 novembre 2020, par matthius


L’humain réagit par rapport à ce qu’il ne comprend pas. Si son réel devient absurde il s’affole et perd pied. La schizophrénie n’est que voir ou entendre en dehors de la réalité.

Les prétendus fous de l’histoire appelés dictateurs ne veulent que pouvoir de faire quelque chose. Sinon ils ne seraient pas acceptés. Ils ne voient pas des choses irréels ce qui feraient d’eux des fous. Au contraire, ils répondent à une demande du peuple acceptée par la propagande.

Ainsi Hitler n’était pas fou. Il voulait le pouvoir de vengeance. Seulement la propagande l’a promu parce que les guerres sont financés par la finance. La vengeance aboutit à la guerre, ce que voulaient Hitler et la finance.


matthius

Vie politique

Mots-clés

Accueil