Le pouvoir des banques Enregistrer au format PDF

vendredi 1er mai 2009 par matthius

Peu d’écoles nous apprennent ce que c’est l’argent. Pourtant nous l’utilisons tous les jours. L’argent est en fait créé par la dette. Cette dette favorise les banques grâce aux intérêts. Elles tentent aujourd’hui de garder le pouvoir avec l’argent que les gouvernements leur ont demandé de créer pour elles seules.

Vous pouvez télécharger une première Vidéo sur l’argent-dette expliquant le fonctionnement de la monnaie et son histoire.

La deuxième vidéo sur l’argent dette montre le principe de croissance infinie en 2010. La croissance est en réalité finie et cause l’enrichissement inéluctable des plus riches avec les intérêts de l’argent dette, les plus pauvres étant ceux qui créent la richesse réelle. Les intérêts des dettes ont été la cause de la chute de l’Empire Romain.

Tout d’abord il faut rappeler que ce sont ceux qui profitent du système qui survivent. Autrement dit ceux qui ne créent pas de dette ont plus à perdre que ceux qui en créent si leur dette sert à quelque chose.

On crée de l’argent à partir de la dette alors qu’il faudrait créer de l’argent grâce à la création d’objets manufacturés, de bâtiments. Ce sont les banques privées qui contrôlent l’argent des gouvernements. Pourtant les gouvernements auraient dû créer de l’argent à partir des richesses véritablement créées.

En ne nationalisant pas les banques en 2008 le gouvernement français a aggravé la crise en demandant de l’argent aux banques pour leur en redonner ensuite. Le gouvernement français a non seulement pervertit un peu plus le système mais aussi fragilisé la possibilité de changer le système de l’argent dette enrichissant les banquiers, menant à une crise inévitable qui favorisera ceux qui auront endetté les banques. En effet comme l’argent est créé à partir de la dette l’argent est dévalué au nom de la dette.

Des alternatives sont possibles comme le Système d’Échange Local que vous pouvez trouver dans votre ville. Seulement le pouvoir des banques empêchera peut-être à ce système d’échange de main d’œuvre de perdurer. Le principe est simple on échange entre personnes d’un réseau contrôlé des heures de service contre d’autres heures de service. Seulement il faudra bien créer de la dette pour que les banques s’enrichissent. Peut-être que le SEL sera taxé lui aussi.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 28997

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSSPolitique RSSEconomie RSSVidéos

Creative Commons License