Titrisations et prêts à risques Enregistrer au format PDF

lundi 10 novembre 2008 par matthius

On se demande comment il est possible qu’il y ait une crise. Les documents audio web dans audio vous expliquent simplement la crise 2007. Ce que l’on sait moins c’est qu’elle était prévue. Aussi il s’agissait d’une volonté politique car nos personnalités politiques sont élues grâce aux investisseurs. La crise a commencé au moment où il fallait créer de la dette. Cela a commencé aux Etats-Unis pour lutter contre le communisme à la fin de la guerre froide. On a commencé à déréguler l’économie. On en a ensuite repris des idées marxistes comme le fait que chacun devienne propriétaire grâce à l’argent.

Dans Audio ou ici Monsieur LORDON vous explique le fonctionnement de la crise.

On se demande ce que veut dire titrisation. Ce n’est que le fait qu’une autre banque reprenne un crédit. Cela permet à la première banque d’emprunter plus. Nous avons cela en France.

Les subprimes sont des prêts sur des personnes à risques. Il y en a pour 1000 milliards de dollars. Qui plus est ils étaient à taux variable. Autrement dit on a demandé deux fois plus de remboursements à l’acquéreur du prêt. En France le programme de l’UMP a été de favoriser l’hypothèque pour créer plus de propriétaires. Les banques auraient été affaiblies par des hypothèques inrevendables. Evidemment cela aurait créé des SDF.

Les fonds de pension sont des retraites boursières. Autrement dit l’argent des retraités américain a permis aux Etats-Unis de spéculer sur le CAC 40, la Chine, et les autres pays. Les Edge Funds qui sont des fonds boursiers au prétendu rendement immédiat sont en train de faire faillite parce que les retraités américains demandent leur argent. La crise ne sera pas finie tant que les Edge Funds font faillite.

Il y a aussi des prêts dont on a fixé le double de remboursements pour une décennie plus éloignée. Les taux de ces prêts sont attribués grâce aux flux financiers boursiers, plus exactement avec des devises de pays. On a maintenant ce genre de prêts en France. Il y en a 800 milliards aux Etats-Unis. Cela signifie que les banques sont dans une situation difficile jusqu’en 2011.

Maintenant on peut facilement se mettre à crédits. Il s’agit des crédits revolving à remboursement presque immédiat. Au final on aura payé le double du prix. Les grandes surfaces proposent ces crédits. On peut s’endetter facilement en achetant de la nourriture en grandes surfaces. Il suffit d’avoir permis des débits sur son compte bancaire.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 28997

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSSPolitique RSSEconomie RSSAudio

Creative Commons License