La Chine se méfie du libéralisme

Licence Creative Common by SA
dimanche 6 janvier 2019 par matthius

La Chine revendique le confucianisme qui serait né lors du mariage d’Homo Sapiens avec Homo Erectus. Il semble donc évident qu’elle veut protéger ce confucianisme face aux libéralismes, dont le marxisme est un clone.

Ainsi des marxistes extrémistes sont arrêtés. Par contre les partis libéraux sont autorisés mais le libéralisme censuré, car destructif. Les partis libéraux et d’autres partis peuvent participer aux futurs projets politiques chinois, grâce à l’assemblée populaire annuelle chinoise. Des élections sont organisées pour cette assemblée. Cependant ,seul le PC peut être gouvernemental.

Avec sa monnaie publique, la Chine se développe, développe le monde et est très vite à la pointe des services avec UKUI, une interface Linux optimisant la meilleure interface Linux. Ainsi, un colis peut être livré le jour même en Chine grâce aux chinois et aux robots.