Creative Common By SA

La séparation et l’enfant Enregistrer au format PDF

dimanche 5 octobre 2008 par matthius

Beaucoup de parents en couple ont connu leur enfance avec leurs deux parents. Seulement cet état de fait est de moins en moins le cas. En étant issu d’un couple uni on peut cependant connaître la séparation. Seulement cette fois-ci nous serons du côté des parents. Par contre souvent nous n’aurons pas connu l’incompréhension de nos enfants face à ce conflit.

I comme identité souligne ce que nous savons tous et qui est pourtant primordial. L’absence d’implication d’un des deux parents dans l’éducation des enfants pourra nuire à l’éducation de l’enfant (cf http://icommeidentite.free.fr). Il ne comprendra par exemple pas comment on peut rester en couple.

Dans une séparation aucun des deux époux n’a raison. Le tribunal n’est que l’aboutissement du conflit. Comment aurait-on droit à une rente de son conjoint si lui n’a pas le droit de voir ses enfants ? Ce n’est pas parce qu’on voit le plus son enfant qu’on peut se l’approprier. Un enfant a été conçu par deux conjoints. Il n’appartient pas mais doit s’épanouir personnellement. Cet situation d’appartenance ne sera qu’une source d’incompréhension ou de conflit. Selon un sondage recueilli par I Comme Identité un enfant sur trois ne voit pas son deuxième parent. Après tout l’union de deux personnes s’est faite sur des raisons qu’il faut retrouver en discutant. Ces raisons n’ont formé qu’un seul idéal qui n’a certes pas duré. L’espoir de retrouver cet idéal peut suffire pour l’enfant qui lui à son tour essaiera d’oublier le conflit qui a eu lieu.

On le sait un enfant qui a connu la séparation et la solitude se méfiera des autres. Les enfants qui ne voient pas l’entente ne sauront pas s’entendre avec les autres facilement. Dans un pays où l’égoïsme est valorisé chaque enfant possède l’incompréhension envers les autres. Il saura surement se valoriser car son parent a su le faire pour garder ses enfants. Mais dans une situation où l’individualisme fait rage il faut savoir trouver des compromis pour que l’enfant ne fasse pas les mêmes erreurs. Si on est seul et si on ne cherche pas à comprendre ce qui a mené à la séparation l’enfant ne comprendra pas lui non plus. Aussi les mots ne suffisent pas il faut des actes derrière ainsi qu’une volonté de comprendre pour que l’égoïsme ne l’emporte pas.

Il y aura un rassemblement devant l’assemblée Nationale le Samedi 13 décembre 2008 aux alentours de 14h30 (cf http://icommeidentite.free.fr/ici/mobilisations.html), pour le droit de l’identité des enfants, et à l’égalité. Cette mobilisation est faite pour présenter des revendications parentales, concernant l’inégalité pour l’éducation des enfants avec un des parents, suite à une séparation ou un divorce, ainsi que certaines conséquences.

Les thèmes déjà évoqués par des associations sont, « les lieux dit neutre » ; « le Syndrome d’Aliénation Parentale ». Chacun pourra apporter son point de vue ou d’autres sujets concernant les parents séparés...


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 28997

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSSCréativité RSSCitoyenneté

Creative Commons License