Le système nous standardise Enregistrer au format PDF

vendredi 3 décembre 2010 par matthius

Si vous êtes salarié vous avez sans doute été recruté parce que vous étiez naïf. Comme vous devez travailler plus pour gagner plus vous n’avez pas forcément le temps de réfléchir posément.

Vous allez donc au plus vite, au court terme. C’est ce que veut votre entreprise. Beaucoup d’entreprises doivent répondre aux contraintes des actionnaires. Si vous commencez à vous poser des questions vous pouvez aller contre le système. Cela ne va en sommes que vers du mieux. Mais vous entendez alors "je ne vous comprends pas" ou "Reprenez-vous !". En effet on apprend aux chefs de chercher des salariés acceptant toute directive de l’entreprise. On apprend aussi aux cadres d’utiliser l’environnement de l’entreprise aux seules fins de l’entreprise.

Les jeunes des banlieues ont déjà cette réflexion d’imperfection du système avec en plus l’envie de l’améliorer. Seulement pour les cadres ce sont leurs chefs à eux qui sont sensés améliorer l’entreprise. Hors un entrepreneur doit avant tout comprendre un maximum de gens. Il voudra rarement améliorer le système puisqu’il lui est bénéfique. On se méfie donc de ceux qui veulent améliorer le système. On obéit à ceux qui en bénéficient.

Alors en plus le jeune des banlieues a l’image de casseur. Pourtant en tant que sur-diplômé il a en fait accepté d’être intégré. Pourquoi est-il dévalorisé ? Parce que tous les salariés vont au plus court et ne réfléchissent plus. Beaucoup de cadres regardent le 20 heures avec son quotidien reportage du jeune beurre délinquant. Sachez que mêmes les riches sont délinquants actuellement. On ne dit pas cela dans beaucoup de médias.


titre documents joints

Alien - MILK COFFEE & SUGAR

3 décembre 2010
info document : Binary Data

Clip Vidéo


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 28334

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSSPolitique RSSMédias

Creative Commons License