Creative Common By SA

L’éducation Enregistrer au format PDF

Article AGORA VOX
jeudi 16 décembre 2010 par matthius

Actuellement la jeunesse se sent démotivée par le pouvoir des plus âgés. En effet les plus âgés font preuve de conservatisme et ne laissent pas les autres prendre leur place dans les associations et conseils. Beaucoup de plus jeunes motivés se voient refoulés par un manque de démocratie dans les associations ou conseils. On parle aussi souvent du jeune beurre délinquant dans les médias en dévalorisant la jeunesse.

Pourtant des politiciens essaient de changer cette vision. Mais comment changer le discours médiatique ? Chaque fois qu’un politicien loue la jeunesse on le contredit et on supprime le rêve d’une jeunesse écoutée.

Notre système éducatif est sclérosé. Beaucoup de professeurs le sont devenus parce que leur parcours en université leur imposait de devenir professeur. Il faut changer cela. Les universités doivent permettre de travailler en entreprise, là où beaucoup d’étudiants vont aller. Il faudra alors favoriser les professeurs ayant connus l’entreprise ou faire connaître l’entreprise aux professeurs comme cela se fait un peu en ce moment. L’entreprise et l’école doivent être liés pour une meilleure intégration de l’étudiant. La majorité des étudiants seront en entreprise plus tard.

Les notes empêchent à beaucoup d’élèves d’avancer. L’instituteur ou le professeur classe ses élèves. Pourquoi faire cela ? En effet si l’élève a la connaissance pourquoi devrait-on porter un jugement sur sa façon d’apprendre. Avec les notes nous refoulons toute personne n’ayant pas un discours parfait ce qui pourtant ne montre rien. A Désirs d’Avenir 35 nous avons réfléchi à l’apprentissage par compétences, une méthode d’éducation qui permet de se passer de notes. Si l’apprentissage est acquis on avance vers de nouvelles connaissances. Ainsi on évolue plus vite dans sa matière préférée. On prend certes du retard sur ce que l’on ne connait pas mais ce sera su.

Il faut aussi être positif quand on éduque, parler de l’humain et de la générosité permettant de réaliser ses projets. On se cantonne encore trop au juridique actuellement. Il faut juste savoir comment rencontrer les bonnes personnes. Or beaucoup de jeunes ne savent pas utiliser leurs connaissances car on ne leur montre pas le potentiel qu’il y a en chacun de nous. La générosité est ce qu’il y a de plus durable.

Nous proposons aussi que le professeur soit en apprentissage permanent ou bien en relation avec des spécialistes. En effet le fait d’être toujours en apprentissage nous fait évoluer vers ce qu’il y a de mieux en nous. Nous savons comment éduquer car nous apprenons. Il faut aider les professeurs à connaître les nouvelles méthodes d’apprentissage, celles qui motiveront leurs élèves. Des villes éducatives sont actuellement sources de richesses humaines.

Les fonds pour une éducation égalitaire existent. Notre pays est toujours riche. C’est un manque de partage des richesses qui est la cause de la crise. Nous pouvons donc mettre en place une meilleure égalité dans l’éducation. Agissons donc pour une société plus juste.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 28334

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSSCréativité RSSSociété

Creative Commons License