Creative Common By SA

Nous devons informer Enregistrer au format PDF

Article AGORA VOX
vendredi 9 décembre 2011 par matthius

La richesse des banques fonctionne essentiellement sur la désinformation. Lors d’une assemblée, En informant les militants PS sur les faits, j’ai appris que le PS n’agira pas sur les banques tant que les militants ne sauront pas ce qu’il faut faire.

1200 milliards de la dette de la France est dans les banques européennes. Les actifs des banques sont de 8000 milliards d’euros. En informant les militants sur les faits le député européen de l’assemblée n’a certes pas reconnu ses erreurs, mais il a indiqué qu’il n’agirait pas dans mon sens tant que les militants croiront la supercherie.

L’argent n’est utile que s’il est partagé. En effet l’argent n’a de valeur que si on l’utilise. L’argent a donc une utilité antagoniste à celle qui est expliquée par le capitalisme. Ainsi en nous faisant croire que la loi du plus fort est la plus utile, l’humanité doit maintenant lutter pour sa survie.

Seulement historiquement nous réfléchissons mieux lorsque nous devons survivre. Lorsque j’ai informé les militants sur la réalité de la dette, le député a été piégé et ne savait plus comment expliquer la supercherie. Les militants s’interrogeront sur l’article 104 de Maastricht, le traité le plus technique de l’histoire de l’Europe. Les députés veulent faire intervenir la BCE pour renflouer les banques. Parlons leur de l’emprise des banques sur les états. Les militants désinformés voudront alors réformer les banques.

Lors des primaires, il n’y a pas eu suffisamment de débats au PS. Maintenant le PS en organise. S’inscrire à leurs réunions de désinformation sur l’économie permettra de contrecarrer le pouvoir des dirigeants. En effet les militants qui viennent à ces réunions veulent que ça change.

Les élections sont le moment idéal pour agir. Les dirigeants testent lors des élections leur emprise. C’est le moment où ils parlent le plus, mais c’est aussi le moment où ils doivent écouter. Les différents partis organisent des assemblées pour informer ou désinformer. Ne nous contentons pas de parler avec ceux qui savent. Seuls les partis qui auront le pouvoir prendront les décisions.

La démocratie nécessite des citoyens responsables et informés. Les élections sont le moment où il y a le plus de désinformation. Lorsque j’annonce les faits sur la situation actuelle, contredite par ces orateurs, ces dirigeants ne savent pas quoi dire. Ce sont nous les citoyens responsables et informés qui avons le plus de pouvoir en ce moment, car les députés de gauche ne doivent pas mentir pour pouvoir gagner les élections, contrairement aux députés de droite.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 28317

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSSPolitique RSSVie politique RSSDémocratie

Creative Commons License