Creative Common By SA

Constats sur la société de consommation Enregistrer au format PDF

mardi 10 avril 2007 par matthius

En 2007 la société de consommation commence à montrer ses limites. On voit que ce qui a été produit n’a pas été assimilé par notre planète. Il est actuellement primordial pour tous de se responsabiliser quotidiennement à propos de note influence sur l’environnement. On voit même que des guerres sont mises en place pour détruire ce qui a été produit. En effet, il s’est toujours avéré que les guerres permettaient de produire plus quand la paix arrivait. On mettait alors le focus sur le pays en paix et les investissements reprenaient en l’endettant.

On voit que les entreprises en concurrence fonctionnent toutes de la même manière. Par exemple il y a eu la hotline payante pour les opérateurs téléphoniques où il fallait payer pour tous les opérateurs. Pourquoi ? Parce que le prix de l’abonnement permet de fidéliser un maximum d’utilisateurs sans qu’il y ait à parler des services complémentaires. Ces services complémentaires étaient gratuits avant. Ils sont devenus payants, ce qu’on ne voyait pas à l’abonnement. Seulement les nouvelles technologies sont bizarrement moins fiables que les technologies d’antan. On en arrive donc à payer pour que l’opérateur répare ce qui est contraire à un contrat en bonne et due forme.

Aussi on trouve maintenant des produits à jeter. Au lieu de chiffons on a les lavettes. Pire certains produits peuvent se casser facilement au risque de créer un accident. Il parait donc normal que les marques anciennes ont encore leur place si elles ne dévalorisent pas leurs produits.
La guerre des prix conduit donc à arnaquer ni plus ni moins le consommateur en créant des produits qui durent moins longtemps. Il faut donc plus que jamais s’informer quand le produit est important. On appelle ce phénomène le mondialisme car on récupère les mauvais produits des pays en plein développement. On peut aussi appeler cela l’éternel mensonge des industriels qui ont toujours su mentir à la population pour vendre leurs produits. On peut pour cela citer des résultats de tests chimiques sur des éléments que l’on peut fabriquer industriellement. Ils sont diffusés à outrance sans pouvoir être contredits immédiatement. Pour contredire les expertises des fabricants il faudra des preuves.

On peut par ailleurs signaler que tout élément chimique vient forcément de la nature et que déformer ses habitudes crée forcément des manques. En effet il se fait que les nouveaux aliments possèdent les mêmes propriétés : Pas assez ou trop de matière grasse. Lorsqu’on mange un aliment sans matière grasse cela donne faim plus facilement. Lorsqu’on mange un aliment avec trop de matière on manque de protéines et de glucides. Notre corps ne sera toujours pas satisfait à cause de ces manques.

Comme le sport est dévalorisé par la course à la performance on met tout le monde au régime. On voit ces effets pervers en créant soit des obèses soit des anorexiques. On peut aussi dire que certains vont utiliser des remèdes dits dopants en oubliant leur hygiène de vie ou celle des autres. On en arrive à ne plus faire de sport pour certaines classes et remplacer ce remède par des palliatifs : Boisson alcoolisée, caféine, médicaments, drogues.

On s’informe plus donc on n’hésite pas à corrompre les personnes qui étaient de confiance pour toujours créer des effets d’aubaine qui servent à consommer. Les perdants seront ceux qui aurons crus sans vérifier ( Ce sont les plus jeunes ou les moins aisés ) et à long terme celui qui s’est corrompu.


info portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 28317

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSSCréativité RSSConsommation

Creative Commons License