Creative Common By SA

Le consommateur et le marketing Enregistrer au format PDF

vendredi 7 novembre 2008 par matthius

L’enfant est créatif pour ensuite perdre en créativité. Les parents essaient tout d’abord de le rendre encore plus créatif. Puis ils s’aperçoivent qu’ils ne peuvent plus répondre à sa demande parce qu’ils travaillent pour enrichir la famille. En travaillant pour enrichir la famille ils doivent essayer de survivre selon cette fameuse gestion « en bon père de famille ».

Alors au lieu d’encourager à être plus créatif les parents fainéants achètent des objets et essaient ensuite d’intéresser leur enfant à la création de l’objet en regardant des documentaires industriels ou pire en regardant un film quelconque. Seulement l’enfant ne voit soit que des choses non humaines soit que des choses qui se répètent de la même manière. Il va chercher la facilité en trouvant comment on répète ces choses car elles sont présentées grâce à la même méthode. Ainsi chaque fois que ses parents lui demanderont quelque chose il inventera une nouvelle façon de répéter la même chose. Au final l’enfant ne s’adaptera pas et ses parents devront s’adapter à sa façon de répéter la même chose.

Seulement ce que les parents ne savent pas c’est que savoir comment les choses se répètent c’est très important dans notre société. Le marketing permet de répéter la même chose tout en changeant l’habillage. Et le marketing fait la politique, la télévision, les produits, les services, etc. Il ne suffit pas de répéter les mêmes choses mais de faire croire que chaque nouveau modèle est différent. C’est intéressant quand le modèle est réellement plus intéressant auquel cas le marketing ne sert que peu. Le marketing servira donc à nous faire croire à l’impossible avec du moins bien.

Beaucoup disent qu’ils ne font pas confiance au marketing. Pourtant beaucoup de personnes achètent de l’eau en bouteille alors que le plastique des bouteilles se retrouve dans l’eau vendue. En plus ce sont les localités qui ont obtenues les meilleures sources. Pourtant on va acheter de l’eau en bouteille où sera indiqué de la présence de nitrates ou autres éléments nuisibles.

Pour ma part je prends beaucoup de laitages alors que d’autres pays en vendent peu. Pire certains achètent des laitages allégés en matière grasse et donc en lait. Ils vont alors retrouver ces matières grasses dans d’autres produits calorifique cette fois-ci pour au final payer deux fois.

Beaucoup de nos concitoyens suivent les directives du marketing en fonction d’un contexte donné. Les médias vont nous faire peur sans expliquer pourquoi. Cela permettra qu’on consomme un produit dont le prix est plus élevé parce qu’on se sera dit qu’on ne payait pas assez. Non seulement rien de tout cela n’aura été contredit mais en plus on achètera un produit alors que des contrôles seront mis en place pour le produit en faute.

Nous subissons le marketing parce que nous ne voulons pas subir un événement vécu. Si nous voulons ne plus le subir il faudra commencer par s’informer à la source puis vérifier tout en faisant confiance à notre pragmatisme.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 28334

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSSCréativité RSSConsommation

Creative Commons License