Creative Common By SA

Les minorités et les médias français Enregistrer au format PDF

Article AGORA VOX
vendredi 29 avril 2011 par matthius

Les médias français sont dépendants de l’élite. Le gouvernement français a vendu des armes aux dictateurs africains. Kadhafi peut ainsi rester au pouvoir en Lybie. Les médias français sont donc gênés par les dictatures africaines, et les soutiennent indirectement en indiquant que les dictatures sont préférables à l’intégrisme. Pourtant c’est la peur de l’autre et le manque de démocratie qui poussent à l’intégrisme. Ainsi les médias français ont reconnu dernièrement que les démocraties aboutissent à un meilleur respect des autres, ce qui est leur objectif premier. La réalité est en fait que l’oligarchie veut maîtriser le monde avec une poignée de personnes.

La France en 2011 est un semblant de démocratie, mais avant tout une oligarchie, c’est à dire le pouvoir par l’élite. Il faut savoir que lorsque Michelle Alliot Marie, ex-ministre de l’intérieur, parlait d’exporter la sécurité en Lybie, il s’agissait tout bonnement de la milice de 3000 policiers européens ayant tous les droits contre les manifestants en Europe. Donc la sécurité dont parle cette ex-ministre signifiait plutôt la répression.

Les médias nous rendent négatifs. Ainsi nous ne voulons pas voter ou nous défendre. Il est très difficile pour quelqu’un qui regarde la télévision de se révolter, car tout est fait pour nous faire comprendre que nous sommes de simples consommateurs. On va ainsi manipuler les sondages en favorisant ceux qui ne veulent pas changer le système. Ceux qui veulent changer le système seront manipulés par des phrases coupées ou raccordées, ce qui fait qu’on comprendra l’inverse de ce qu’il voulaient dire. Un journaliste de Ouest-France m’a ainsi avoué qu’ils étaient censurés et que les articles étaient retravaillés. Aussi vous entendez pratiquement toujours la même voix sur ARTE, parce que les reportages originaux sont complètement refaits ensuite, pour « divertir », selon ce que disait l’ex-directeur d’ARTE.

Je tiens à rappeler que les partis qui fustigent les minorités sont fascistes. Donc l’UMP, l’Union pour la Majorité Populaire, met en place le FN. C’est ainsi que des électeurs de droites préféreront l’original à la copie. L’UMP n’est qu’un parti de droite. Il favorise donc les lobbys puissants. En s’informant on s’aperçoit ainsi que la plupart des lois votées à l’Assemblée Nationale sont des lois favorisant les amis de certains, députés souvent de droite. Ainsi les industries pharmaceutiques sont autorisées à créer des publicités mensongères à la télévision. Ainsi quand une association de consommateurs ou un syndicat se défend, on dit « D’après eux ». Pourtant une association de consommateurs ou les syndicats représentent une partie militante du peuple. Les lobbys puissants veulent maintenant mettre en place le fascisme, afin de prendre le peuple pour plus bête qu’il n’est. Ainsi l’UMP met en place le FN, en fustigeant les minorités afin de semer le doute. Aussi l’UMP surcharge les classes afin de créer des illettrés et analphabètes.

Dans la cantine numérique rennaise, des journalistes ont parlé du thème « Le défi du participatif ». Or il faut savoir que le participatif n’est que la démocratie. J’ai parlé de leur censure et ils ne m’ont pas répondu là-dessus. Pour eux un journaliste ne doit pas évoluer avec le lecteur, comme le fait un auteur d’AGORA VOX. Aussi ils disent qu’il est normal de censurer les réactions du lecteur car il pourrait être raciste. Je vois effectivement des discours racistes sur AGORA VOX. Mais l’auteur AGORA VOX va savoir réagir à ces idioties en montrant que les partis fascistes comme l’UMP et le FN veulent avant tout prendre les racistes pour ce qu’ils sont, c’est à dire des idiots.

Ainsi on remplace les mots « discriminations » ou « racisme » par « égalité des chances » ou « intégration ». Comme le vocabulaire rapportant les erreurs de notre société est remplacé, les minorités se voient encore plus réprimées, parce qu’on comprend encore moins les minorités. Il est, en 2011, de plus en plus nécessaire que les minorités parlent à la majorité des français. Seulement on enlève des aides aux associations. Aussi l’éducation a moins de temps à consacrer à ses élèves. Comment les minorités peuvent-elles tenir, alors que les médias éludent complètement leur culture ?


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 28334

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSSPolitique RSSMédias

Creative Commons License